L’angoisse des cheveux blancs


Dans l'esprit collectif, avoir des cheveux blancs est un signe de vieillesse. C'est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup d'entre nous n'assument pas et refusent cette fatalité. Pas de panique ! Ce n'est en aucun cas de votre faute et il existe plusieurs facteurs. Bien qu'ils ne sont pas toujours les bienvenues, vous verrez que l'on peut faire des cheveux blancs, un style ...


Question de génétique, mais pas seulement...


La couleur des cheveux dépend principalement de la mélanine, pigments qui peuvent être très présents comme totalement absents. On distingue deux types de mélanines : les phéomélanines, qui sont à l'origine des cheveux allant du blond au roux et les eumélanines qui donnent plutôt des cheveux châtains foncés à noirs.


Les cheveux blancs sont la conséquence d'une absence de pigmentation et cela peut être génétique. La vieillesse est la cause la plus commune qui entraîne les cheveux blancs, mais quand on est encore à la fleur de l'âge, d'autres facteurs entrent en compte.


  • L'albinisme : un défaut de production de la mélanine qui fait qu'une personne naisse et grandisse avec des cheveux et des sourcils dépigmentés.

  • Un déficit important en vitamine B12

  • La maladie de Menkes : un défaut absorption du cuivre

  • Le syndrome de Waardenburg : une affection qui affecte l'ouïe, mais aussi la pigmentation de la peau et des cheveux.


Les idées reçues


Alors, la plus connue est, sans doute celle qui dit que si l'on s'arrache un cheveu blanc, il en repousse 10 ! Bien sûr, c'est une croyance qui remonte au Moyen-Âge et qui n'a pas été démontrée. Cependant, il n'est pas conseillé d'arracher un cheveu blanc qui dérange, car celui-ci ne fera pas venir ses copains, mais pourrait repousser plus droit et plus épais. Il sera plus gênant encore.


Le stress a de l'influence sur les cheveux. Si vous en avez alors que vous n'avez pas encore la trentaine, c'est que vous êtes à un état de stress permanent ! Posez-vous les bonnes questions : rythmes de vie intense, journées difficiles au bureau, vos enfants vous rendent "chèvre" ... Il est temps de réagir et de penser un peu à vous ! Vous ne pourrez pas faire disparaître les cheveux blancs qui sont déjà bien présents, mais vous pouvez freiner le processus.


Un choc post-traumatique peut également vous donner des cheveux blancs d'une manière considérable en l'espace d'une nuit ou quelques heures. Un accident, le décès d'une personne proche, etc.


Les camoufler : attention à la cohérence intergénérationnelle !


Vous pouvez opter pour un kit racine à faire vous-même. Si c'est le cas, privilégiez les kits réutilisables, il en existe dans tous les tons et pour tous les budgets.


Choisissez toujours une teinte se rapprochant un maximum de votre couleur naturelle de cheveux.


Attention, toutefois, si vous avez un certain âge, des cheveux foncés ne passeront pas inaperçus. Il est préférable, dans ce cas, de choisir une couleur plus claire pour facilité votre transition.

Avoir des cheveux blancs n'est pas une tare ! Vous verrez que beaucoup de personnalités, mais aussi des anonymes en font une identité !

D'ailleurs, des modèles (poivre et sel) sont de plus en plus visibles dans les médias et notamment dans la publicité. Si vous avez passé la cinquantaine, vous pouvez vous permettre de faire le blanc intégral, et après tout pourquoi pas !

Faîtes de ce signe de vieillesse, une force et soyez dynamique dans la tête. Vous duperez tout le monde !






43 vues0 commentaire