Cela ne se dit plus ! Quand les progrès bousculent la tendance

Beaucoup de choses ont changé depuis les années 80-90, tant sur le plan technologique que culturel. Notre façon, de parler a évolué. Je ne sais pas si c’est dans le bon sens, mais la société a adapté son langage par rapport aux révolutions technologiques qui sont à notre portée. Beaucoup de mots et d’expressions ont disparu de notre vocabulaire par absence d’usage de certains objets aujourd’hui obsolètes.

- Ça va couper, je n’ai plus de pièces ! : le téléphone, objet révolutionnaire qui est omniprésent dans notre quotidien et paradoxalement la cause du manque d’humanité. C’est vrai quoi ! Même entre amis, à table, il y a toujours la bonne copine, téléphone à la main qui ne peut pas s’empêcher de sortir cette phrase fabuleuse en signe de politesse : « Vas y continue, je t’écoute ! ». Il y a encore 30 ans, les cabines téléphoniques longeaient les rues et les foyers étant équipé d’un téléphone dans le salon avec un fil en tourbillon, on ne pouvait pas s’isoler dans sa chambre. Le fait d’aller dans une cabine était un bon moyen de trouver un peu d’intimité pour parler en toute tranquillité à notre interlocuteur. Seul inconvénient, c’était un système de pièces ou de cartes prépayées. On avait à peine le temps d’avertir que ca allait couper ! Seul inconvénient, c’était un système de pièces ou de cartes prépayées. Les forfaits sont accessibles pour toutes les bourses. - Tu as pris la carte routière ? Dans les années 80, lors d’un parcours en voiture en vue de vacances, la carte routière faisait partie des divers objets contenus dans la boite à gants. Cette carte était plus qu’indispensable. De nos jours, le smartphone vous indique le chemin dans les moindres détails et avec une option vocale s’il vous plaît ! - Je vous ai envoyé une carte postale, vous l’avez reçue ? En générale, la carte arrive chez son destinataire quand l’expéditeur est rentré de vacances.

En 2000, on a remplacé la carte postale par un texto ou un MMS et en 2020, on se désole de ne pas avoir donné de nouvelles par manque de temps et on propose à ses amis d’aller consulter la page Facebook. Ce sont les réseaux sociaux qui font l'usage d’album photos. - Je peux t’emprunter ta cassette pour faire une copie ? Alors pour les plus jeunes d’entre vous nés après les années 2000. Il existait de gros appareils que l’on appelait la chaîne HI-FI ou la stéréo double cassette. Alors, les cassettes késako ? C’étaient ces objets rectangulaires avec deux petits trous et qui laissaient entrevoir une bande marron.

Les petits filous de l’époque pouvaient ainsi copier des musiques diffusées en radio ou les cassettes des copains achetés dans le commerce. - Puisque tu es debout, tu peux changer de chaîne ? Les premiers postes de télévision n’étaient pas tous vendues avec la télécommande.

Les boutons étaient sur la télé. En rentrant du boulot, allez hop on attrape de quoi boire dans le frigo, on allumait la télé et on se posait devant la télévision ! Plutôt que de se lever pour augmenter le volume ou changer de chaîne, on sollicitait les services des enfants ou du conjoint qui défilait dans la maison.

Bref, autant d’exemples dont les conséquences (ou la cause) ramènent à un même élément : LA TECHNOLOGIE. Et oui, depuis l’arrivée des téléphones portables, sms et Internet ont balayé d’une traite ces expressions d’usage. Bien que le téléphone fasse toutes les tâches, beaucoup d’entre nous détiennent encore un agenda à l’ancienne (c’est mon cas.). Ainsi, vous étalez un bout de vie sur papier.

Faite vous également partie de ces gens qui préfère tenir un livre entre les mains plutôt qu’une liseuse, qui ont encore besoin de sentir l’imprimerie qui émane de ces bouquins ?

Si je peux donner un conseil, au risque de passer pour des ringards, faîtes encore des choses qui ne nécessitent pas l’usage du téléphone ou de la tablette sont une excellente façon de limiter le temps sur les écrans.

Pour ma part, je tiens à ce que ma fille sache écrire et envoyer une lettre par la poste ou faire un travail de recherche en ouvrant une encyclopédie. Croyez-moi, c’est ludique et cela permet aux parents de participer également !

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout